L’appui reconversion des associations d’officiers / La plateforme Cap 2C

 

LogoCAP2CSe reconvertir aujourd’hui, dans ce contexte de morosité économique et sociale et de pression liée, entre autres, aux déflations supplémentaires d’effectifs, n’est pas chose aisée pour les militaires entrant dans cette délicate phase de leur vie. De fait, parce qu’ils sont particulièrement ciblés dans le nouveau train des départs, tout officier, quels que soient son grade et son origine, ne doit pas être laissé sans accompagnement et doit pouvoir se tourner, en cas d’interrogation sur une éventuelle reconversion ou même après s’être reconverti, vers l’institution ou vers ses associations d’armée ou d’école[1]...

Ainsi, à l’initiative de plusieurs grandes associations d’officiers, une plateforme d’accueil interarmées, baptisée Cap 2ème Carrière (Cap2C), a été créée, en totale synergie interarmées, afin de faciliter les premières démarches de reconversion et aider les candidats au départ dans leurs prises de contact initiales, institutionnelles et associatives, en complément de la reconversion institutionnelle, menée dans le cadre des directives des DHR d’armées.plateforme

Cette plateforme d’appui à la reconversion des officiers part d’une initiative lancée ces dernières années par plusieurs associations au travers d’une journée d’information globale pour leurs adhérents. Dans le contexte actuel, impacté par les mesures de réductions supplémentaires d’effectif, il était impensable de laisser des camarades sur le bord de ce chemin difficile et anxiogène. Aussi, Cap 2C devait prendre un nouvel élan, en combinant toutes les synergies, en s’appuyant notamment sur les outils et réseaux de l’ancienne association d’aide à la reconversion, l’ARCO, et en complémentarité avec les partenaires institutionnels. Depuis, ces grandes associations, dont l’ANOCR, ont signé une convention pour permettre une meilleure coordination et mutualisation des efforts au profit de leurs adhérents. L’Epaulette, qui assure la présidence tournante de CAP 2C, pilote l’expérimentation de la plateforme afin d’en étudier le dimensionnement, les modes d’action préférentiels et d’évaluer les données d’environnement pour mieux la développer…

La création de ce groupe informel[2] doit permettre :

- aux associations, de mieux se coordonner dans le périmètre de la reconversion des officiers et, ainsi, de créer une synergie lisible dans ce domaine important et sensible,

- de dynamiser le rôle des associations dans l'accompagnement humain des officiers, mais aussi de conserver une partie du savoir-faire de l'ARCO,

- d'utiliser comme point de départ le groupe existant, Cap 2ème Carrière, chargé d'organiser la “ journée annuelle d’information sur la reconversion des officiers”. La prochaine journée devrait avoir lieu le jeudi 12 février 2015.

cap carriere 2A l’occasion de cette journée, vous pourrez vous informer sur la reconversion, ses modalités et ses arcanes, profiter de témoignages de reconvertis et commencer à vous ouvrir au marché du travail ou vous sensibiliser aux codes de l’entreprise. (secteurs public et privé, non marchand et associations, création d’entreprises, industries de défense…).

 

Les associations d’officiers à l’initiative du projet GCO – Cap 2C

 

Les actions reconversion des associations s’appuient sur des bénévoles expérimentés. Cette entraide constitue, compte-tenu de l’environnement actuel, une priorité. Elle revêt cinq aspects :Logos associations CAP2C

-          L’information dispensée en amont de la démarche; journée d’information CAP2C, organisée avec la participation des institutionnels de la Défense.

-          L’écoute et l’accompagnement personnalisé des officiers qui le désirent.

-          L’accès aux réseaux propres à chaque association, constitués par les adhérents exerçant une activité professionnelle en entreprise. L’utilisation de ces réseaux constitue une de voies à utiliser pour décrocher un emploi.

-          La diffusion des offres d’emploi.

-          Si nécessaire, la mise en relation avec des partenaires sélectionnés (conseil, formation, aides diverses…).

Les objectifs de la plateforme GCO-CAP 2C

La convention récemment signée a permis la création de la plateforme informelle GCO-CAP 2C, qui doit permettre une meilleure coordination et la mutualisation des efforts des associations au profit de leurs adhérents ou non.

Les objectifs de la plateforme “ CAP vers une seconde carrière ” :

-          Orientation vers son association naturelle et/ou Défense Mobilité des candidats qui s’adressent directement à GCO-CAP2C.

-          Mise en commun des bonnes pratiques de chaque association.

-          Meilleure efficacité dans la réaction aux offres d’emploi, grâce à la synergie des nos réseaux d’associations.

-          Assurance qu’aucun officier ne reste en chemin, sans être pris en charge.

-          Promotion auprès des employeurs des valeurs foncières des officiers, de tous grades, de toutes origines et de tous profils d’expérience

 cartographie reseau cap2c

Actuellement, la plateforme Cap 2C poursuit sa montée en puissance, sous la présidence et l’appui éclairé de l’association l’Epaulette (présidence tournante). Une équipe d’animation a été mise en place au siège de l’Epaulette et un site Internet a été ouvert pour commencer les missions d’information et de coordination entre les associations et Défense Mobilité… A terme, d’autres associations et partenaires devraient participer au projet commun, rejoindre la plateforme et optimiser ainsi l’action commune.

 


[1]La Saint Cyrienne, L’Epaulette, l’AEA, l’AEN et l’ANOCR

[2] Cap 2C n'a pas de statut juridique propre et n'est pas une association, mais une plateforme d’échanges…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Journal de la Défense

journal de la defense

Opération Barkhane,
au plus près de l'armée malienne

Go to top
Web Analytics