Mission Centenaire 14-18
Questionnement de l'ANOCR

La rédaction du bulletin a décidé d'ouvrir une nouvelle page consacrée au « questionnement », à la base de...

Lire la suite...

Questionnements de l'ANOCR

La rédaction du bulletin a décidé d’ouvrir une nouvelle page consacrée au «questionnement», à la base de la philosophie. Cette rubrique a un triple but :

  1. éclairer le lecteur sur les préoccupations que les évolutions du monde de la Défense peuvent susciter chez lui, en lui montrant que ce sont des soucis communs que l’ANOCR souhaite voir expliciter par les responsables en charge des affaires,
  2. permettre au lecteur de réagir par rapport aux sujets exposés en proposant à tous ses propres réflexions ou de nouveaux sujets, que la rédaction publiera dans le bulletin ou insèrera sur le site internet de l’ANOCR,
  3. fournir de la matière à tous nos membres, pour présenter nos interrogations à nos concitoyens et surtout aux politiques qu’ils rencontrent régulièrement afin de les alerter sur les conséquences potentielles au moment de voter des mesures ou simplement quand ils se présentent à leurs suffrages.

Les lecteurs sont donc invités à réagir avec la charte habituelle de correspondance militaire (concision, mesure et respect mutuel) à notre questionnement, essentiellement par message internet à l’adresse : ou par courrier postal à l’adresse habituelle de l’ANOCR.     > Lire la suite ...

presidentMes chers camarades

Notre Assemblée Générale a été intense, productive mais aussi chaleureuse comme à l'accoutumée. Chacun a pu constater les évolutions de notre organisation afin de mieux vous servir, mieux vous informer et toujours mieux prendre en compte vos avis et vos choix. Vous trouverez dans ce bulletin l'essentiel de nos travaux; les restitutions du travail des commissions seront, elles, mises en ligne sur notre site national.

Certes, il reste et restera longtemps encore beaucoup à faire mais si nous nous penchons sur nos demandes et sur notre action en consultant simplement la motion qui a été votée à l'unanimité nous pouvons voir que nos souhaits les plus urgents étaient suffisamment fondés pour se voir depuis, en partie du moins, exaucés.

Nous demandions que les choix politiques soient davantage guidés par la priorité indispensable qui doit revenir aux moyens d'assurer la sécurité de notre pays et de ses citoyens de même que nous avons demandé depuis longtemps que les moyens accordés à nos forces armées soient en adéquation avec les missions de guerre ou de sécurité qui leur sont de plus en plus souvent confiées. Et nous avons porté ce message avec constance.

Le projet de révision de la LPM va enfin dans le bon sens, même s'il peut être considéré comme un peu léger d'avoir à revenir si vite sur des décisions aussi fondamentales, ce qui jette une ombre sur la qualité du Livre Blanc et de la LPM initiale.

Nous demandions aussi que l'ensemble des retraités militaires soient considérés comme un pilier indispensable et solide de la société et à cet égard, nous nous élevions contre l'éviction de nos représentants du Conseil Supérieur de la Fonction Militaire où ils siègent auprès de leurs camarades d'active.

Le projet de loi présenté devant le Parlement par le gouvernement nous donne satisfaction mais nous devrons être, comme d'habitude, extrêmement attentifs à son vote et à ses décrets d'application, car il nous a fallu nous battre avec détermination aux côtés des autres associations pour obtenir ce résultat.

Il nous faudra aussi négocier la nouvelle définition des missions du Conseil Permanent des Retraités Militaires que nous voulons mieux adapté à un dialogue social moderne et responsable pour mieux nous défendre.

Les missions de nos armées évoluent, les mentalités de tous aussi, veillons à rester en phase avec la société et toujours en alerte pour continuer à servir différemment mais avec cœur et efficacité.

Le Vice-Amiral (2S) Michel OLHAGARAY - Président de l'ANOCR

Go to top
Web Analytics