Mission Centenaire 14-18
Questionnement de l'ANOCR

La rédaction du bulletin a décidé d'ouvrir une nouvelle page consacrée au « questionnement », à la base de...

Lire la suite...

Questionnements de l'ANOCR

La rédaction du bulletin a décidé d’ouvrir une nouvelle page consacrée au «questionnement», à la base de la philosophie. Cette rubrique a un triple but :

  1. éclairer le lecteur sur les préoccupations que les évolutions du monde de la Défense peuvent susciter chez lui, en lui montrant que ce sont des soucis communs que l’ANOCR souhaite voir expliciter par les responsables en charge des affaires,
  2. permettre au lecteur de réagir par rapport aux sujets exposés en proposant à tous ses propres réflexions ou de nouveaux sujets, que la rédaction publiera dans le bulletin ou insèrera sur le site internet de l’ANOCR,
  3. fournir de la matière à tous nos membres, pour présenter nos interrogations à nos concitoyens et surtout aux politiques qu’ils rencontrent régulièrement afin de les alerter sur les conséquences potentielles au moment de voter des mesures ou simplement quand ils se présentent à leurs suffrages.

Les lecteurs sont donc invités à réagir avec la charte habituelle de correspondance militaire (concision, mesure et respect mutuel) à notre questionnement, essentiellement par message internet à l’adresse : ou par courrier postal à l’adresse habituelle de l’ANOCR.     > Lire la suite ...

presidentMes chers camarades

Je vous indiquais dans le bulletin d'octobre que la gouvernance des retraités militaires allait peut-être connaître une évolution à la demande constante de l'ANOCR depuis 4 ans. Les services du ministère en avaient lancé l'étude et il s'avérait que seule la voie législative permettait de mener une évolution à la hauteur de nos ambitions légitimes.

Mais depuis sont intervenus deux arrêts de la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH) qui obligent la France à créer un système de représentation des militaires sous la forme d'Associations Professionnelles Militaires (APM) tout en reconnaissant que le système de dialogue social mis en place ne manque pas de qualité.

Il n'en est pas moins vrai que ce que dénonce la CEDH pour l'armée d'active est tout aussi vrai pour les retraités militaires.

Le chef des armées a désigné Monsieur PÊCHEUR, conseiller d'Etat, pour établir, sur ce sujet, un rapport remis le 18 décembre 2014, afin d'en tirer toutes les conséquences.

Nous sommes donc, maintenant, à un tournant extrêmement difficile à négocier de la vie de nos armées et de notre défense. C'est à un véritable bouleversement de rapports séculaires que nous allons assister et, si possible, participer. Dans le débat crucial qui s'annonce, nous devons contribuer à bâtir une architecture nouvelle de dialogue social au sein du ministère de la défense dans laquelle nous aurons aussi, nous les retraités militaires, toute notre place pour défendre l'état d'esprit exemplaire et l'efficacité de nos armées ainsi que leurs intérêts matériels et moraux dans une société en évolution rapide.

Nous rapprochant toujours davantage de nos camarades d'autres associations, avec qui le dialogue est déjà bien entamé au sein du COMAC, nous comptons former un ensemble puissant et représentatif de dizaines de milliers d'adhérents.

Nous voulons aussi constituer, dans les structures actuelles qui nous paraissent satisfaisantes du CSFM et du CPRM, un ensemble soudé dans un projet de qualité où nos actions seraient liées comme le sont les vies des militaires d'active et celles des retraités.

Ensemble, nous souhaitons être partie prenante d'un dialogue social cohérent et constructif dans les structures renouvelées qui seront issues du nouveau « Statut des Militaires » qui ne manquera pas d'être établi par la voie législative et où nous retrouverons toute notre place.

Notre prochaine Assemblée Générale sera, à cet égard, décisive car nous y étudierons ensemble les voies et les moyens d'atteindre ces objectifs.

Je vous souhaite à tous une excellente année. Elle s'annonce lourde d'incertitude et de dangers mais nous devons l'affronter dans un esprit constructif et combatif.

Très amicalement.

Le Vice-Amiral (2S) Michel OLHAGARAY - Président de l'ANOCR

Go to top
Web Analytics